Coup de Jarnac perdant

Réserve, Dimanche 21 Octobre, Jarnac

RJC 33 / BEC 29

1- Couleuvre Cyril, 2- Guimon Thomas 3- Lessaffre Moisson Nathan  4- Estournes Thomas  5- Meunier Bologna Maxime 9- Beudin Thibault, 10-  Saint Mézard Baptiste  12- Blanchet Baptiste (cap), 13-  Lafarge David, 14- Lafargue Elie , 16- Bredon Jean, 17- Préaut Thomas, 18-  Passicos Nicolas, 19- Massaloux Adrien, 20- Nègre Thomas.

Encadrement : Jean-Jacques Borderie, Cyrille Huau

Fanfan capitaine logisticien, virtuose des bidons d’eau, et lauréat du loto des numéros de maillot.

Trajet bus 1 h 50, Tranquille nonobstant l’absence de Marilyn souffrante.

Pique-nique aux tribunes « sol y sombra », nos 2 « secrétaires aux affaires extérieures » dégustant leur boîte de « thon à la catalane » façon « clodi-clodo »…

Soleil niveau « écran total ».

Le contexte: 10 avants bécistes ayant déjà émargé en Une et/ou en Deux absents (blessés, suspendus, vacances...)

5 joueurs de la 2 appelés à doubler comme remplaçants en Une

 In situ, nous apprenons par le délégué 2 nouveautés fédérales :

2 quarts temps maxi pour les joueurs de réserve qui doublent en 1ère. Résurrection de la « table de marque » pour les dirigeants.

 RCJ en gris, BEC en rouge. Pas d’arbitre officiel, arbitrage local, mêlées simulées.

 1er quart temps : un paseo tout en rouge.

Pour commencer, relance plus qu'hasardeuse dans nos 22... Saint Mézard, plus lucide, reporte magistralement au pied les opérations dans les 22 adverses.S'ensuit une première attaque bien impulsée par le même Saint Mézard mais le 3 contre 1 qui suit est mal "négocié"... Une nouvelle attaque Béciste porte ses fruits: essai en coin de Blanchet à la 7ème. Non transformé.

0 – 5

Ensuite, dès le renvoi gris, réception sûre et sans bavure de Meunier,  pied long de Saint Mézard (40 m), pressing gagnant de Lafarge pour l’essai de Lafargue à la 9ème. Simple, bien fait, efficace.

0 – 10

44067529_1522734947826372_2177919766239379456_o

 2ème quart-temps : rouges picadors

Sur le coup d’envoi gris, grise défense face à un Lafarge perforant pour un essai plein de détermination dès la 1ère minute.

0 – 17, mire de Beudin.

Au renvoi, le RCJ décide de réagir, jeu dans le fermé après touche bien défendu par le BEC puis pénétrant, gros gris lancé qui s’affale dans l’en-but.

5 – 17

Préhaut rentre à la place de Couleuvre touché au sternum. Jarnac occupe nos 22, se montre dangereux, sauvetage de Massaloux, on se dégage... et on leur inflige un gros pressing au pied, on échoue à 5 m de la ligne, le ballon est conservé, attaque grand large, échec.

Sur dégagement de Jarnac, belle contre attaque de Passicos des 50 aux 22 gris, soutien absent...

On domine. Jarnac pousse au pied, récupération béciste sereine, Préhaut bien servi s'arrache sur 30 m, efface 2 plaquages, passe millimètrée pour Passicos à la conclusion.

5 – 22

44050901_1522733981159802_8798438881805467648_o

 3ème quart-temps : rouge faena.

Au coup d’envoi, réception manquée par Jarnac, mêlée pour nous suivie d'une pénalité en notre faveur. Passicos emballe, Saint Mézard franchit, trouve Préhaut, faute rouge en suivant... Jarnac se dégage joliment (des 22 aux 22). Suite à grosse faute défensive rouge en fond de touche, essai de Jarnac sans opposition entre les barres.Transformation réussie. On sort du bonus offensif.

12 – 22

Jarnac domine mais s'avère stérile. Saint Mézard les renvoie chez eux. Aux 50, Jarnac se met à la faute. On joue à la main sans succès. Saint Mézar, à nouveau, décide d'éclaircir le jeu. On les presse désormais à 5 m de leur ligne.

Elie Lafargue, décalé, dépose deux adversaires et marque. Les cannes ont parlé. Saint Mézard transforme. Fin du troisième quart temps.

12 – 29, « le point offensif dans la poche ».

4ème quart-temps : coup de Jarnac, rouge cornada.

En 3 coups de cuillère à pot, ou comment passer de la victoire à 5 points au point défensif.

Réception catastrophe des nôtres sur le coup d’envoi. Mêlée et on parvient à se dégager. Touche pour Jarnac, balle écartée, petit coup de pied par dessus, essai gris entre les perches.

19 – 29

Sur le renvoi, récupération et attaque  béciste, ballon lâché à 5 mètres de leur ligne, contre attaque des locaux, faillite défensive béciste, essai de 95 m.

26 – 29

A 3 minutes de la fin, Jarnac vendange un quatre contre un mais... Pénal-touche pour plaquage haut, ballon perdu, en-avant… la cabane tombe sur le chien…essai RCJ sur le fil à la dernière minute.

33 – 29

 Ni blessé, ni jaune, ni rouge.

Arbitrage RAS.

Pour les éducateurs: Jean-Jacques ondule quelque peu le toit de l'abri des entraîneurs avec son poing... et ledit poing par la même occasion.On  peut en déduire des explications et quelques paroles fortes dans un très proche avenir.

La B conserve la tête de sa poule à l'issue de cette journée. D'un point, elle devance...Jarnac!

Camilo y Ernesto.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire