Merci Etienne !

En ce début de saison, certains de nos joueurs les plus emblématique nous quittent pour des raisons diverses. Etienne Ortali revient avec nous en quelques mots sur ses années au BEC.
Nous lui souhaitons un bon départ !

 

Peux-tu te présenter ? Ton parcours scolaire?  Ton ancienneté au BEC ?

Je suis Étienne Ortali, j’ai fais un bac ES. Après ça,  j’ai raté une Licence 1 de géographie puis de AES car cela ne me plaisait pas. La saison dernière, c’était la troisième année que je portais le maillot rouge.

Où étais-tu avant le BEC ?  

Avant d’arriver ici, j’ai porté le maillot de Floirac et Lormont.

Pourquoi nous quittes-tu ?

Après mes deux échecs, je ne fais plus rien en France. J’ai décidé de partir pour ne pas rester sans rien faire et surtout pour voyager !

Quel est ton meilleur souvenir de match ? De soirée ?

Mon meilleur souvenir de match est ma première sélection en équipe 1. L’adversaire était Labouheyre il y a deux ans.
Les soirées du BEC sont toutes inoubliables, mais si je ne dois retenir qu’un seul événement, je dirais le voyage de fin d’année que nous avions fait à Tudela en Espagne.

Qu’est ce qui te manquera le plus au BEC ?

Les copains me manqueront le plus au BEC parce que c’est vraiment une deuxième famille.

As-tu un dossier à raconter sur un coéquipier ? Une photo ?

Je me rappelle que pendant une soirée chez Sylvain Lapeyre, Rodolphe Chaput (un ancien joueur) avait pissé dans un des placards de l’appartement...

Pour finir, si tu veux dire un petit mot au club ou à tes anciens coéquipiers ?

Amusez-vous aussi bien que vous jouez, bande de mongoliens !

ortali1ortali4

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire