Poussins : Tournoi pluvieux, tournoi heureux ?

En tout cas, une tradition qui perdure chaque année (à part l’année dernière), c’est que la pluie aime Biganos.

Tout d’abord, bilan d’effectif : 19 joueurs présents chez les U10, 2 équipes inscrites au tournoi, pas de remplaçants mais tout le monde a joué toute la journée.

Au niveau des résultats, la matinée ne fut pas glorieuse mais, puisque le BEC a été placé dans le Niveau 1 (le plus fort), les U10 n’ont pas démérité, et ont fait front contre des équipes bien plus fortes, sans remplacement possible, au courage.

Après le pic nic sous la tente, la pluie redoublant, tout le monde s’est reconcentré pour finir en beauté, en faisant abstraction des conditions climatiques et des bobos.

Au delà des résultats, on tient à féliciter tous les joueurs pour leur courage et leur abnégation. Des journées comme celle-là, pour ceux qui ont joué au rugby, on les retient à vie, elles forgent leur caractère, leur solidarité et leur amitié. Et oui, il y a ceux qui se disent, «non mais on va pas jouer sous ce temps ?» et il y a ceux qui ne se posent même pas la question, qui jouent quoiqu’il arrive. Et les premiers rejoignent les derniers en se disant, «au fond, s’ils le peuvent, moi aussi», et ils mettent leur confort de côté, ils enlèvent leur sweet et kway, et ils plaquent, percent, combattent et au final, tout le monde se retrouve sur le terrain comme si la pluie n’avait aucun effet sur eux (à part que le ballon glisse des mains).

On peut être timide, bourrin, courageux, peureux, effacé, excentrique etc...dans la vie, mais sur le terrain on joue aussi pour les autres et donc on s’y file et on apprend que c’est possible et on le dira aux prochains «nouveaux» qui arriveront. Parfois même, on choque les parents, on se relève tout seul quand on tombe dans la boue ou qu’on prend un coup, et eux aussi se disent que c’est possible.

C’EST CELA LE RUGBY et c’est ça le BEC !

D’ailleurs en parlant des parents / Accompagnateurs / supporters / kiné / psy, MERCI !
Votre présence est essentielle, pour nous entraîneurs (ça repose), et pour vos enfants. Ils se dépassent, même s’ils ne le vous disent pas tous. Nous, on le sait !

Bravo à tous !
Les entraineurs

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire