Cadets : Rouges comme des Bleus…

Mille mercis à nos cadets  qui continuent à nous faire passer par toutes les couleurs au cours de cette saison ! Alternant l’euphorie de la victoire et la frustration de la sentir à portée, sans finalement la remporter.

Ou peut être voulait-il nous préparer aux émotions de la fin d’après midi où nos Bleus ont vu rouge, à peu près dans des conditions similaires d’une partie qui aurait pu, mais n’a pas su, basculer du bon côté… de l’en-but.

Toujours est-il que dès la troisième minute, à l’instar de ces Bleus, nos Rouges se sont faits cueillir (à froid, est ce autorisé par le règlement ?) par un bel essai transformé par nos adversaires du jour.

Pim, pam, splatch !… la bataille des avants faisait rage pour tenter de reprendre du terrain. Malgré un engagement généreux de Théo, Nathan, Amaury, Seb, Antoine, Jules, corentin, Edgard, Malo et les tentatives d’accélération de Coco, Thibault  et  Romain… quelques coups de pieds bien sentis et bien réalisés (il faut le reconnaître !) par dessus nos lignes nous ramenaient inlassablement dans nos 22.

Et poum ! en plein milieu de la première mi-temps, c’est Eliot qui, tutoyant les étoiles, devait céder sa place après avoir fait connaissance avec un genou hostile. Désormais Gaël et Vincent devaient former la charnière toujours sous pression de nos vaillants cadets.

Malgré leurs efforts et leurs sacrifices… et en dépit de l’écrasante domination des supporters Rouge sur les supporters d’en-face (de mémoire de Bordelais ça ne s’était jamais vu !) rien n’y fit !

Cette première mi-temps se concluait sur le score de 11-3 pour nos adversaires de toujours…

La deuxième mi temps fût malheureusement bien semblable à la première, tant nous avons tous cru en la possibilité d’une partie qui pourrait enfin basculer du bon côté. Mais nos hôtes, bafouant toutes les traditions d’accueil du Sud Ouest, s’était décidé à nous contrarier.

Il faut cependant signaler la prestation encore une fois remarquable de Charles qui pour la deuxième fois de la partie nous gratifiait d’une pénalité réussie.

Et puis ce résumé ne serait pas complet si nous ne citions pas  l’excellent travail de défense de nos cadets qui, en dehors de cet accident de début de rencontre (il faudrait commencer les matchs à la 6ième minute !), démontrait leur maîtrise de l’adversaire.

Mais aussi Les tentatives d’échappée de  notre ligne d’arrières, Tinley, Grégoire,  Clément, Martin, Charles, Jean et Louis malheureusement ralentis par des appuis incertains… et peut être un petit peu par l’efficacité de la défense adverse.

Nos remplaçants Jules, Malo, Corentin , Martin, Jean… n’y auront rien pu changer en dépit d’un enthousiasme qui ne s’est jamais démenti.

En ce samedi après midi nos Rouges loin d’être des bleus auront donc été marrons… non seulement du fait d’un adversaire coriace qui ne s’en sera pas laissé compter, mais, dès l’échauffement à cause d’un terrain particulièrement et abondamment imbibé (qu’on se serait presque demander si c’était naturel. Mais bon !)

17 – 6 tel a été le score à la fin de cette rencontre frustrante.

Toutefois, parmi les motifs de satisfaction, l’observateur attentif aura noté la domination sans contestation possible de nos petites têtes boueuses (à défaut d’être blondes !) dans les glissades de fin de partie sur la pataugeoire du jour.

Et ça, c’est la classe !

 

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire