Une victoire importante !

Les entraineurs avaient marqué d’une croix ce dimanche 25 novembre et ce déplacement à GRADIGNAN – CESTAS depuis longtemps. Dans cette poule, assez inégale, les bonnes équipes sont en haut du tableau et une fois n’est pas coutume, les cadets du BEC en font partie et même mieux, ils sont en tête de la poule ! C’est en cette position de leader que nous nous sommes déplacés chez le 3ième !

Si le mercredi avait été dans la même lignée du match précédent, il semblait que le vendredi, nos U16 avait commencé à comprendre l’importance de ce match : sérieux et concentration étaient au RDV. C’est donc une équipe extrêmement soudée qui s’est retrouvée au BEC avant le match, et pour se concentrer, qu’elle s’est retrouvée groupée à Gradignan-Cestas 1 heure ½ avant le coup d’envoi.

Si la bonne humeur habituelle régnait dans le groupe, il y avait cependant un sérieux inhabituel qui ne pouvait que rassurer l’équipe encadrante. Les premiers pas sur le terrain et les premiers mots des entraineurs avant le retour au vestiaire le confirment !
Match spécial : Organisation spéciale : échauffement des avants « à l’ancienne » dans les vestiaires avec remise des maillots. Le groupe se rejoint ¼ d’heure avant le coup d’envoi et sous une pluie battante mélangée de grêle, les dernières consignes sont données.

Malheureusement, cette pluie à proximité du coup d’envoi a perturbé le jeu dynamique mis en place par le duo Etchangueborg / Anorga et nos jeunes pousses n’arrivaient pas à contrôler le ballon.

Un premier contre dans les premières minutes a mené l’imposant 8  de Cestas dans l’embut 5/0 !

Cela n’entamait en rien la sérénité des joueurs et de l’encadrement.  Malheureusement,  un manque de lucidité et d’inexpérience ont amené les jeunes beccistes à ne pas adapter le plan de jeu à la situation… Les longues passes vrillées et les fonds de touche s’accumulaient avec autant d’en-avant.
Un ballon de récupération – malgré une touche non signalée – amène l’équipe de Gradignan-Cestas à planter un 2ème essai, juste avant les citrons : 12/0

Si la fébrilité gagnait  les nombreux supporters, la sérénité restait toujours d’actualité pour les coachs et les joueurs... Dès que le BEC avait la main sur le ballon, le rythme et le jeu étaient imposés !!! Certes la blessure de leur ouvreur Eliot dès les premières minutes n’avait pas arrangé la situation mais Gael faisait une prestation remarquée à l’ouverture !
Des consignes étaient de nouveau données à la mi-temps : les entraineurs demandant aux joueurs de continuer à faire ce qu’ils avaient commencé à entreprendre : resserrer le jeu. Les avants du BEC se mirent alors à dominer outrageusement leurs adversaires. Les percussions de Coco , Thibault et autres Edgard faisaient des brèches dans la défense régulièrement !

Cestas-Gradignan rapidement dominés étaient ensuite réduits à 14. Un premier essai marqué par une rageuse percussion du jeune Larrazet était marqué puis un deuxième : 12 à 12

La domination du BEC en mêlée n’était cependant pas suivie des faits par l’arbitre qui refusait de sanctionner les fautes à répétition de Cestas-Gradignan.
Puis le BEC passait devant grâce à une pénalité rapidement jouée petit côté avec un retour intérieur pour l’omniprésent capitaine exemplaire Coco. (même si ainsi le demi de mêlée mascagnait affreusement un 4 contre 1 extérieur ...)

Nouveau changement et coaching gagnant : Le grand Charles passait au centre en laissant sa place à l’arrière au petit Bardet. La combinaison fut excellente et les nouvelles brèches étaient faites à chaque prise de ballon.
Un dernier essai était planté 19 à 12 ! La messe était dite ! Première victoire à l’extérieur chez un concurrent direct.

C’est le BEC,  C’est le BEC,  des E-TU-DIANTS - Nous sommes les uniiiiiiiiiiiiversitaiaaaaaaaaaaaaaaaaires de Bordeaux ... Joyeux Etudiants ... pom pom pom....

Le BEC consolide sa première place et attend avec impatience le STADE BORDELAIS et ses milliards : SAMEDI 9 DECEMBRE à 14 H 00 dans la cuvette de Rocquincourt. Venez nombreux !

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire