Cadets – U16 -Castilon-BEC – 15-21

Samedi 3/12/2022 – Temps frais – terrain herbe – léger vent de côté

Pour cette première journée de Régional 1 on avait regardé les résultats de l’adversaire du jour jusque-là, et on va pas se mentir, on s’attendait à du lourd, très lourd et on peut dire qu’on a pas été déçu pour notre premier match et déplacement.

Les coachs du BEC ont préparé les joueurs… « Régional 1 les gars ! » La montée en pression régulière, on a prévenu qu’il faudra être présent dès le début, être rude dans les contacts. Apparemment, on était attendus et l’adversaire a dû recevoir le même discours… car l’intensité de la partie correspondait, à peu de chose près, à la bataille qu’on attendait, mais on pense ne pas se tromper pour affirmer que nos joueurs sont tombés sur un os de taille.

Mais les cadets du BEC sont des carnassiers, des charognards et l’os, aussi gros soit-il, ne leur fait pas peur… enfin si un peu, mais non !

Si, parce qu’il faut admettre qu’on monte d’un cran au niveau des contacts et que nos bécistes auraient pu flancher, et non parce que ces « mômes » sont des morts de faim et bouffent tous ce qui peut être bouffé, advienne que pourra, ils ne lâcheront rien !

Par exemple cet essai encaissé (non transformé) dès le début du match suite à une possession de balle exclusive des castillonnais (5-0) histoire de montrer à nos gamins où ils sont ! « Régional 1 les gars ! ».

Les plaquages sont rudes des 2 côtés, le pack adverse prend le dessus en force et en poids. Qu’à cela ne tienne, on fait le dos rond pour préserver nos introductions, sortir la balle rapidement avec Gaël,  lancer nos offensives, et sur celles de Castillon, la ligne des ¾ est prête au combat défensif. Ça tient bien, et même mieux, les bécistes prennent le match en main et l’essai de Gildas, qui soigne ses « datas », en bout de ligne (transformé) nous fait passer en tête (5-7) pour quelques minutes…

Car personne ne veut abandonner cette partie et suite à une pénalité transformée par Castillon, ils reprennent le score d’un petit point (8-7)… 1er tampon sur Harry puni d’avoir gardé le ballon, ouch ! (gif Kung fu panda). Et oui ça va plus vite et les lignes de défenses sont proches des attaques, mais on y est, dans la vitesse et dans l’adresse, les ballons arrachés dans les mains adverses nous font aussi du bien et permettent de leur remettre la pression.

Un carton jaune contre les U16 du BEC ! Aïe, il va falloir guerroyer jusqu’à la mi-temps  pour maintenir le score avec un point de retard. (et l’arbitre, refusant l’entrée de notre joueur « pensant » que la prison durait 10 mn au lieu de 5, nous a pas aidé)

Mais nous avons un ami qui nous veut du bien, et suite à une nouvelle balle récupérée et une belle attaque, Harry s’en va à dame dans un savoureux mélange de puissance et d’agilité pour faire basculer son équipe en tête à la mi-temps ! (8-14)

La pause, les visages sont déterminés mais fatigués, marqués. Quoi dire pendant la pause ? « Lâchez rien ? » c’est déjà le cas. « Restez concentrés ? » Ils sont sérieux. Alors Capi Lulu remonte tout le monde et quelques conseils techniques donnés par les coachs sur la mêlée, quelques réajustements tactiques pour le jeu au pied du genre « on tape on va jouer chez eux ! » , avec des têtes qui nous regardent en disant « OK, ok, compris »

Reprise et quelques changements pour remettre du sang frais dans cette 2e mi-temps et 2e tampon sur Harry dès la reprise…il énerve aussi l’adversaire (rires)

Bon, les consignes de la pause sont appliquées en mêlée, le pack est sérieux, intelligent sous la pression…

…et t v’la ti pas que dans nos 30m, on décide de jouer « trop vite » à la main, une pénalité, bravant les conseils, et BIM ! balle perdue, contre et essai Castillonnais  (transformé) !   (15-14)

Rageant, mais on passe à autre chose, car c’est ça les qualités de nos U16 : ils en peuvent en faire des conneries, ils peuvent être des adolescents normaux et faire des courses de Caddy, mais quand il faut assumer sur le terrain, alors là, permettez-moi de vous dire que j’aurais aimé avoir cette maturité à leur âge.

3e tampon sur Harry, qui ce coup-ci, hésite entre tomber KO ou rire dans notre direction en se demandant si le train qu’il a pris dans le buffet était un TGV ou un TER, mais loin du KO il préfère la 2e option (Rires bis)

Alors, on fait rentrer de nouveau des remplaçants car sur les ailes et dans la charnière, la pression est forte et les contacts toujours intenses. Et encore une fois on assume, les « gros » tiennent par 2 ou 3 fois dans des mauls de Castillon à 10, 5, 3m de notre ligne d’en–but. Et ça ne passe pas, nouveau contre et un 50 /22 venu de l’espace, gagné par nos cadets.  Touche gagnée et l’essai de notre ailier fraichement rentré et tellement nouveau qu’on a cru qu’il allait aplatir le ballon sur la route en oubliant le terrain. Ouf ! Essai validé (transformé) et bon baptême du feu pour Simon. (15-21).

S’en suit une fin de match entrecoupée de temps morts, blessures, et tergiversations arbitrales.

Et la délivrance.

C’est fait ! A Castillon, la bataille est gagnée pour le BEC !  (fallait la faire)

Pour conclure, on retient aussi :

  • L’excellent esprit de cette partie et de l’équipe castillonnaise, malgré les carences évidentes de l’arbitrage qui a réussi à transformer une bataille en une alliance contre lui. Malheureusement esseulé par sa fédération, peu aguerri et très brouillon. Il a besoin de formation.
  • La solidarité de nos Cadets du BEC, unis, mais surtout, pour ce match, leur détermination.
  • L’entière compassion pour ceux qui ne sont pas rentrés dans ce match (Anton, Noam et Paul-Emile), croyez-nous, c’est à contre cœur mais un équilibre solide était en place. (j’en ai un à la maison et malgré la victoire il est frustré et en colère contre moi)
  • Que les coupes de cheveux sont sous l’entière supervision des parents (que l’on remercie pour leur présence) et que le staff des entraineurs décline toute responsabilité sur des quelconques bavures. 

BRAVO LES GARS, BRAVO LES CADETS DU BEC ! C’est une confirmation même si ce n’est qu’un début ! Un très bon début tout de même en Régional 1. Semaine Prochaine Contre Villenave au BEC !!!

Laurent Klein

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire